la démarche scientifique

Cette démarche, en plusieurs étapes, permet aux scientifiques de vérifier leurs hypothèses par l’observation et les expériences.

les étapes de la démarche expérimentale sont :

la question ou le problème

remarque : cliquer pour ouvrir
  • Le problème peut être une interrogation qui est apparue suite à une observation du monde qui nous entoure.

(exemple : pourquoi les feuilles sont elles vertes au printemps et orange en automne ?”)

l’hypothèse : ce que l’on pense et que l’on veut vérifier.

remarque : cliquer pour ouvrir
  • hypothèse : il n’y a pas de “mauvaise” hypothèse si elle est en rapport avec la question posée. Chacun peut donc trouver la sienne et travailler sur un même problème en cherchant à vérifier des hypothèses différentes.

(exemple 1 : je pense que les feuilles sont vertes car il fait plus chaudexemple 2 : je pense que les feuilles sont vertes car il y a du colorant vert à l’intérieur)

l’expérience : cette expérience doit pouvoir vérifier si l’hypothèse est juste.

Remarque : cliquer pour ouvrir
  • L’expérience : dans une expérience, il faut, dans la mesure du possible, avoir une expérience témoin et ne changer qu’un paramètre à la fois. L’expérience témoin sert de référence pour voir si le changement de paramètre modifie le résultat.
    Elle doit pouvoir être refaite par d’autres personnes pour vérification. Il est donc très important d’écrire un protocole précis et clair.

(Exemple: on place une plante au chaud, à 25 °C, une plante à 19°C (témoin) et une plante au froid, à 14°C. on les éclaire toutes les trois avec la même lumière, durant le même temps, en les arrosant autant. Les plantes doivent être de la même espèce, de la même taille  –> le seul paramètre qui change est la température. Cette expérience correspond à l’hypothèse de l’exemple 1)

Pour être valider, une idée doit pouvoir être vérifiée par plusieurs personnes : il faut donc bien décrire les expériences réalisées pour que d’autres chercheurs puissent les refaire et valider les résultats.

observations/mesures/résultats : ce que l’on observe ou ce que l’on mesure dans l’expérience.

Remarque : cliquer pour ouvrir
  • observations et mesures : les résultats doivent être écrits pour pouvoir être comparés et vérifiés par d’autres personnes refaisant la même expérience.
    Lors d’une mesure, il ne faut pas oublier les unités.

(exemple : les feuilles ne changent pas de couleur à 14°C, à 20°C et à 24°C)

interprétation : on explique les résultats obtenus.

Remarque : cliquer pour ouvrir
  • Interprétation : une fois les résultats obtenus, on les compare entre eux ou avec l’hypothèse de départ. Soit ils correspondent à l’hypothèse et on peut donc la valider, soit ils ne correspondent pas et on peut alors les utiliser pour établir une nouvelle hypothèse.

(exemple : les couleurs verte et orange des feuilles ne sont pas du à un changement de température)

conclusion : on compare ce que l’on a compris grâce à l’expérience et l’hypothèse du départ.

Soit l’hypothèse est validée et on peut passer à un autre problème ou approfondir les résultats en faisant d’autres recherche sur le même sujet.
Soit les résultats contredisent l’hypothèse et elle est abandonnée. Il faut alors en trouver une autre…Mais nous avons déjà éliminé une possibilité et c’est déjà ça!

« Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas. »
Thomas Edison (inventeur de la lampe électrique)

Pour t’entraîner, plusieurs exercices sur les étapes de la démarche scientifique (ou démarche expérimentale).Tu peux les faire dans l’ordre que tu veux.

retour au chapitre en cours

retour au sommaire 6ème

une vidéo de l’esprit sorcier pour expliquer la démarche scientifique

retour accueil

Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à la démarche scientifique

  1. Pulvirenti dit :

    Très bon site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.