les signaux lumineux

propagation de la lumière

1) La fibre optique, un piège à lumière

Expérience réalisée en classe : on parle dans un micro relié à un boitier émetteur. Ce boitier émet un laser qui peut être capté par un boitier récepteur. Celui-ci transmet ensuite l’information à un haut-parleur : on entend le son enregistré par le micro.

1er essai : pour entendre le son dans le casque, il faut que l’émetteur et le récepteur soient proches l’un de l’autre et surtout bien en face l’un de l’autre.

Conclusion : La lumière se propage en ligne droite.

2ème essai : les boitiers sont décalés. Il faut donc trouver un moyen de guider la lumière du laser du boitier émetteur au boitier récepteur.

problème : la lumière ne se reflète pas bien dans le miroir et l’écran blanc. On n’entend plus le son.
Observation : le laser suit la courbe en verre mais une partie est diffusée à l’extérieur.

3ème essai : on utilise une fibre optique.

observation : le signal est fort et on entend bien le son dans le haut-parleur

La fibre utilise le principe de réfraction de la lumière, Elle est constituée d’un tube en verre qui “enferme” la lumière et propage le signal. La gaine opaque autour de ce tube empêche la diffusion de la lumière hors du tube en verre : il n’y a pas de pertes dans l’intensité du signal.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.