Activité 1 : Que faut-il indiquer quand on veut étudier ou caractériser une action ?

objectif : modéliser une action

Activité 1 : Que faut-il indiquer quand on veut étudier ou caractériser une action ?

Il faut indiquer :
– qui est l’acteur , c’est-à-dire l’objet qui agit
– qui est le receveur c’est-à-dire l’objet qui subit

Mais cela ne suffit pas car l’acteur peut agir de différentes manières sur un même objet.

Pour étudier l’action, on va donc préciser plusieurs caractéristiques en simplifiant : on dit que l’on modélise l’action par une force, c’est-à-dire que l’on représente l’action par un modèle, appelé « une force » qui imite la réalité en la simplifiant.

(de la même façon un modèle moléculaire imite une molécule (forme, atomes) mais n’est pas la réalité ou un modèle de petite voiture imite une vraie voiture mais n’est pas une vraie voiture)

On ne va donc pas utiliser le mot « action » mais le mot « force » pour décrire l’action du bonhomme sur la planche.

Exemples :

A retenir :
Une force est définie par 4 caractéristiques :
– sa direction (verticale, horizontale, oblique, droite (AB)….) : la direction est une droite.
– Son sens (vers la droite, vers le haut, vers le bas, vers le point A) : pour chaque direction, il existe deux sens.
– Son point d’application : soit l’endroit de contact entre les deux objets pour une action de contact, soit son centre de gravité pour une action à distance.
– Sa valeur (ou intensité) : elle se mesure avec un dynamomètre (appareil de mesure) et s’exprime en newton (N).

Une force est notée selon le modèle suivant : Facteur / receveur

exemple : la force exercée par la tige sur une pomme est notée Ftige/pomme

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.