Travail semaine 1- TP combustion du méthane

-TP-
la combustion du méthane

Depuis le 1er janvier 2011, le propriétaire d’un logement doit fournir à son locataire le diagnostic de performance énergétique (DPE) comprenant notamment une étiquette classant le logement en fonction de ses émissions de gaz à effet de serre (dont notamment le dioxyde de carbone.

Problème : Comment un diagnostiqueur peut-il évaluer la quantité de CO2 que rejettera un logement équipé d’un chauffage au gaz de ville (méthane) ?

On réalise la combustion du méthane en allumant une gazinière.

On sait que le méthane est une molécule de formule CH4 .
Lorsqu’on allume la gazinière, le gaz méthane arrive au contact du dioxygène de l’air.
Il faut alors une étincelle pour démarrer la combustion et obtenir une flamme.

Mais on ne peut pas voir ce qui se forme lors de cette combustion car les produits sont invisibles.
Il est donc nécessaire de réaliser des tests de reconnaissance pour identifier ces produits.
Pour cela, on place un tube au-dessus de la flamme et on récupère ainsi 2 tubes remplis de gaz formés.

Réalisation des tests de reconnaissance pour mettre en évidence les produits formés :

Test de l’eau de chaux : on verse 1 mL d’eau de chaux dans un des tubes. On observe que l’eau de chaux se trouble.

  • Quel est le gaz identifié dans ce test ?
  • Quelle est la formule chimique de ce gaz ?
  • pour t’aider : manuel page 122 et fiche méthode 10 p429
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.