notion de référentiel – 5ème

(courte) histoire des sciences : qui tourne autour de qui ?

Dans l’antiquité, on pensait que le Soleil tournait autour de la Terre. (plus de détails en cliquant ici)

Comme cette idée correspondait à la vision de l’église pour qui Dieu avait créé la Terre pour l’homme, centre de l’Univers et qu’en plus, toute personne qui regarde le ciel voit que le Soleil tourne d’Est en Ouest, cette théorie est restée longtemps acceptée.
Un problème cependant : quelques astres semblaient avoir des trajectoires un peu compliquées car ils faisaient parfois marche arrière dans le ciel avant de se déplacer de nouveau dans le même sens.
D’ailleurs les grecs, qui les avaient repérés, les ont appelé d’un nom signifiant “qui errent” (donc “qui se déplacent au hasard”) = les planètes.

Arrive la renaissance avec plusieurs observateurs scientifiques qui remettent en cause cette théorie et arrivent à expliquer le mouvement des astres en plaçant le Soleil au centre de l’Univers.(plus de détails en cliquant ici)

Copernic (astronome et mathématicien polonais “1473-1543”) ne publiera ses recherches qu’à la toute fin de sa vie pour ne pas remettre en question les dogmes de l’église et parce qu’il n’est pas complètement satisfait de ses résultats (les trajectoires des planètes ne forment pas un cercle).
Ticho Brahé (astronome danois “1546-1601′”),reprend les travaux de Copernic et imagine un système mixte où la Terre reste immobile au centre de l’univers mais les autres planètes tournent autour du Soleil.
Johannes Kepler (astronome autrichien “1570-1630”) reprend les travaux de Copernic et améliore ses résultats en prouvant que les trajectoires des planètes sont des ellipses régulières (“cercles applatis”)- les lois qui décrivent le mouvement des planètes portent son nom
Galilée (scientifique italien “1564-1642′) se base sur des expériences et des observations grâce à la lunette astronomique et défend la théorie de Copernic. Il est probablement le plus connu du grand public car il est censuré par l’église pour avoir affirmer que la Terre tournait autour du Soleil.

Finalement, Isaac Newton (mathématicien anglais “1642-1727”) découvrira la loi de la gravitation universelle : la Terre tourne autour du Soleil dans le référentiel héliocentrique (en prenant le Soleil comme point de référence)

La loi de la gravitation universelle explique le mouvement des astres (étoiles, planètes et satellite) et la chute des corps (pourquoi un objet lancé en l’air retombe sur le sol) : en simplifiant la loi, quelque chose de lourd va attirer les objets moins lourds autour de lui.
Ainsi, dans l’espace, les astres les plus légers tournent autour des astres les plus lourds.
Elle confirme, en autre, que la Terre tourne autour du Soleil (si on ne prend pas la Terre comme point de référence)

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.